Entête Du Site

Tests d'authenticité de l'ambre


Nous proposons systématiquement un certificat d'authenticité avec chacun de nos colliers d'ambre ou bracelets d'ambre :




Du fait de la rareté de certaines ambres, de nombreuses pièces contrefaites sont commercialisées. Les principaux matériaux utilisés par les faussaires sont le plastique et le copal. "Plastique" est ici un terme générique qui regroupe évidemment : ambre naturel, ambre pressé, ambre fondu, ambroïde, polybern, bakélite, celluloïd, galalithe, plastique vrai, érinoïd, catalin, et cellon, ...

Il existe une myriades de tests assez simples permettant d'"authentifier" une pièce d'ambre véritable (= ambre natif). Cependant, une réponse positive à un seul (ou même plusieurs !) de ces tests ne suffit surtout pas à valider la qualité d'ambre véritable (on pensera alors éventuellement à la combustion, seul test fiable unique, qui peut suffire pour valider le faux du vrai).

  • Chaleur

    Placer une aiguille chauffée à blanc sur l'ambre, une pièce véritable dégage une odeur de résine de pin, l'aiguille laisse une marque blanche, qui effrite l'ambre et le copal. À l'inverse, une pièce en plastique dégage une odeur âcre, l'aiguille laisse une marque noire et colle au point de chauffe.

  • Acétone

    Frotter l'ambre avec un coton imbibé d'acétone (ou de dissolvant à vernis à ongles ). L'ambre véritable ne se dissout pas, à l'inverse de certains plastiques utilisés pour les contrefaçons. Le copal devient collant.

  • Eau chaude

    Plonger la pièce dans l'eau chaude, l'ambre véritable dégage une odeur de pin brûlé, certains plastiques, utilisés pour les contrefaçons, une odeur camphrée ou phénolée.

  • Alcool

    Plongée dans l'alcool, l'ambre est attaquée lentement, alors qu'une pièce contrefaite est rapidement attaquée.

  • Grattage

    Gratté avec un couteau ou une aiguille, l'ambre s'effrite. Avec une pièce en plastique, l'aiguille tend à rester coincée dans la pièce.

  • Flottaison

    Plonger le morceau dans un mélange de 25 cl d'eau et de 4 centimètres cubes de sel. L'ambre et le copal flottent, certains plastiques coulent.

  • Frottement

    Frotter l'ambre avec un chiffon de laine pour avoir une réaction électrostatique. L'ambre est très électrostatique, la réaction est vérifiable sur les cheveux, des pailles ou des petits bouts de papier. Certains plastiques de contrefaçons ne provoquent qu'une faible réaction électrostatique, ce qui permet de garantir qu'il ne s'agit pas d'ambre. Cependant d'autres plastiques peuvent provoquer une forte réaction, et sans laisser une odeur camphrée après le frottement.

  • Fluorescence

    Placé sous une " lumière noire " (lumière composée de violet et de proche ultraviolet, de 360 à 250 nm environ) une pièce authentique montre une brillance fluorescente caractéristique, qui peut varier selon les pièces, en fonction de la chimie des roches encaissantes.